Pascale Fontenel-Personne
Députée de la 3e circonscription de la Sarthe

En Circonscription

ARJOWIGGINS

En 2019, le sud de la Sarthe a été marqué au fer rouge par la disparition de la papeterie Arjowiggins, fleuron de l’industrie nationale et patrimoine emblématique de notre département. Après de longs mois de lutte acharnée, près de 600 salariés ont perdu leur emploi. Ainsi, l’ensemble du bassin de vie Sarthois a été tou- ché en plein coeur. Consciente que la disparition d’un tel joyau aurait des conséquences dévastatrices pour les Sarthois, j’ai interrogé à plusieurs reprises dans l’hémicycle, Agnès Pannier-Runacher, Secré- taire d’État auprès du Ministre de l’économie sur le rôle de l’État dans la sauvegarde des emplois. L’assurance que le Gouvernement étudierait toute opération crédible de reprise en cas d’afflux de financements privés m’a alors été donné. Depuis, des mesures exceptionnelles ont été prises par la région Pays de la Loire sous l’impul- sion de l’État pour les ex-salariés d’Arjowiggins : 1 million d’euros investis dans la formation professionnelle, 900 000 euros d’aides à la mobilité et un plan d’urgence d’1 million d’euros pour financer des projets dans le territoire. Cependant, je ne peux me résigner à de telles mesures d’urgence. Une reprise doit être trouvée pour le site industriel de Bessé-sur-Braye. Une solution concrète et efficace doit voir le jour pour l’ensemble des «Arjos». Nous recherchons toujours des pistes de reprise et des financements privés, pour offrir à ce site industriel et à ceux qui le faisaient vivre, une seconde vie. Ma détermination ne faiblira pas.

Ecrivez votre article ici...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.